L’éco-conduite : allier l’utile à l’agréable

L’éco-conduite est aussi appelé conduite économique. C’est une façon de conduire de plus en plus mise en avant par les gouvernements européens. Si on fait autant la promotion de cette technique, c’est car elle permet de conduire de manière à économiser du carburant. Ainsi, les conducteurs peuvent réduire leurs dépenses en matière de carburant mais aussi limiter leurs émissions de CO2. Ainsi, ils réduisent significativement leur impact sur l’environnement. L’éco-conduite est apparue à une période de réelle prise de conscience des risques liés à l’environnement et au réchauffement climatique. C’est une thématique propre au 21ème siècle.

 

L’éco-conduite, comment ça fonctionne ?

 

La conduite économique consiste principalement à rouler à une vitesse réduite et stable en évitant au maximum les freinages et les accélérations violents. Elle est définie par des règles simples et précises. Premièrement pour les boites manuelles, il est important d’atteindre la vitesse supérieure le plus rapidement possible. Il ne faut pas rouler en sous-régime car on utilise plus de carburant. Il ne faut pas hésiter à utiliser un régime moteur le plus bas possible.

 

Ensuite, il est important de maintenir une vitesse stable. L’énergie nécessaire est alors considérablement réduite. Une vitesse stable permettra en plus  d’anticiper plus facilement le trafic et donc d’éviter les freinages ou les accélérations.

 

Enfin bien entendu, il faut entretenir son véhicule : vérifier la pression des pneus et éviter de surcharger son véhicule.

 

Faire des économies de carburant, un coup de pouce pour la planète

 

L’éco-conduite est donc un moyen simple et efficace de faire d’importantes économies de carburant. Comme on l’a signalé plus haut, toutes les règles utilisées par les éco-conducteurs tendent à limiter l’utilisation de carburant, le tout avec une conduite plus douce et souple et donc beaucoup plus agréable pour le conducteur comme les passagers.

 

Autre fait non négligeable, l’éco-conduite participe en un sens, à la protection de la planète. Si tous les conducteurs se mettaient à l’éco-conduite, les émissions de CO2 seraient considérablement diminués. Il faut savoir que le trafic routier pèse énormément dans l’émission de pollution à travers le monde.

 

L’éco-conduite limite les risques routiers  

 

En conséquence directe de l’éco-conduite, on remarque que les risques routiers sont diminués. Oui, rouler moins vite, anticiper davantage le trafic, adapter sa conduite aux situations rencontrées… Autant d’outils qui permettent de rouler de manière plus sécurisée au quotidien.