Je suis victime d’harcelement sexuel sur internet, comment effacer les photos

Depuis quelque temps, l’agression sexuelle se stabilise. Cependant, un harcèlement sexuel sur internet s’explose. Près d’un tiers des ados sont victimes de harcèlement sexuel sur internet. Ce chiffre ne cesse de progresser, surtout avec le développement des outils de communication électronique. En effet, l’émerge de cette violence entre adolescents est favorisé par les nouvelles technologies. D’après les études, les jeunes filles sont deux fois plus concernées que les jeunes garçons. Dans la plupart des cas, le harceleur est également un mineur. Mais à part les mineurs, plus de 20% des femmes actives sont également victime d’une situation de harcèlement sexuel sur internet.

Harcèlement sexuel, frappé dans l’intime

Harcèlement sexuel sur internetEn effet, le cyber harcèlement, ou le harcèlement sexuel sur internet est le fait d’utiliser les nouvelles technologies de communication et/ou d’information pour intimidée une personne de manière répétée. Des arnaques à la webcam aux revanches amoureuses, les victimes voient leur intimité prise au piège des nouvelles technologies. Une rencontre sur internet, quelques échanges suffisent pour que la victime flirte avec la personne en ligne et arrive à se déshabiller devant le camera. Pourtant, la personne, avec qui la victime passe son temps n’existe pas, c’est un arnaqueur. Sous peine de voir sa vidéo intime diffusé sur youtube et sa photo complètement ou presque nu dans la toile, la victime devra également envoyer des SMS surtaxés à le harceleur. Pourtant, l’extorsion d’argent n’est pas le seul motif du harcèlement sexuel sur internet. En effet, il peut être déclenché par une déception amoureuse, dont le but c’est de diffuser des images ou des vidéos intimes d’un ex partenaire. Cette situation pourra aussi répondre à un besoin d’amusement de la part des ados.

Comment supprimer une photo ou une vidéo intime sur le net ?

Différentes circonstances peuvent conduire une personne à se mettre à nu, volontairement ou non devant l’objectif de leur partenaire, devant un photographe ou un auto-éditeur. Quelle que soit la situation, des photos ou des vidéos de nus, publiées sur internet ne sont pas une fatalité que l’on doit accepter de subir. Mais avant toute chose, il ne faut pas oublier que ces photos ont été prises avec le consentement de la victime. Pour faire disparaitre ces photos et ces vidéos sur la toile, il suffit que la personne photographiée n’ait pas exprimé son accord pour la prise ou la diffusion des contenus. Par la suite, la victime peut poursuivre toute exploitation non autorisée de sa photo ou vidéo intime. En effet, il s’agit d’une affaire pénale pour violation de la vie privée.