Gérer le conflit entre associés dans une entreprise

 

Les tensions entre actionnaires tournent généralement autour de deux sujets principaux : la valeur des actions et la gestion de l’entreprise. Dans le premier cas, le conflit peut survenir au moment de la sortie d’un investisseur du capitale de l’entreprise. Dans le second, il peut s’agir de la direction et de la stratégie choisie par l’entreprise et par son dirigeant.

 

L’importance du pacte d’actionnaires

 

Dans les deux cas, il existe un moyen assez simple de prévenir ses tensions : le pacte d’actionnaires. Les clauses de sortie d’un actionnaire sont généralement détaillées dans ce document qui est créé au moment de la mise en place du capital de l’entreprise. Il comprend non seulement les parts de chaque associé en fonction de leur contribution, mais aussi les rôles de chacun. Cela évite notamment la marginalisation de l’un ou l’autre investisseur.

 

Dès le début du partenariat, les fonctions et l’apport de chaque personne est délimité. Ce document peut bien sûr changer selon l’évolution de l’entreprise. Une révision est donc parfois nécessaire. Dans ce cas-là, il peut être utile d’avoir recours à un expert extérieur. Malgré la création de ce pacte, des tensions peuvent apparaître entre les associés.

 

Faire appel à un médiateur en cas de conflit

 

Il est important d’agir rapidement face à cette situation. Ne pas gérer un conflit entre actionnaires pourrait avoir des conséquences désastreuses sur l’entreprise dans son ensemble. En effet, certaines tensions peuvent affecter l’ensemble de son activité et la placer dans une certaine difficulté financière. Lorsque la discussion n’est plus possible entre deux associés, le comité de direction ou le chef d’entreprise doit trouver une solution adaptée.

 

Les médiateurs disposant d’une formation particulière, sont généralement en mesure de désamorcer de telles situations. C’est un processus délicat, qui demande parfois un certain temps. Dans le cas d’entreprises familiales ou d’associés de longue date, les problèmes peuvent sortir du seul cadre professionnel, il est donc important de faire appel à une personne « neutre » pour apporter un regard nouveau.

 

Le pacte d’actionnaire : outil de protection des fondateurs

 

Dans le cas de tensions entre fondateurs et investisseurs, le pacte d’actionnaires est particulièrement important. Il permet de protéger les fondateurs contre la possibilité d’être écartés de leur propre projet. De façon générale, c’est un moyen de maintenir l’équilibre des forces au sein d’une assemblée afin que ces tensions n’affectent pas l’entreprise dans son ensemble. Afin de créer un document qui remplit parfaitement ces fonctions, l’entrepreneur doit avoir une idée claire des rôles à pourvoir dans sa société.